EXPRESS UNION ZÉRO SUR VINGT EN PLANIFICATION STRATEGIQUE !!!

Pendant ces quelques années de monopole, Express Union était assise comme le chef supérieur bandjoun dans son fauteuil. Avec dans ses différents points de vente autant d’embouteillage qu’au marché nkoulouloun.
Express Union a zéro sur vingt en planification stratégique de développement.
Créée en 1997, EXPRESS UNION est la toute première entreprise d’envoi d’argent rapide au Cameroun ; elle se convertit de plus en plus dans l’investissement et l’épargne mais on en reparlera plus tard.
Quand tu crées une entreprise, ton premier réflexe est de savoir que la concurrence n’est pas très loin, elle arrive et de tous les côtés.
Comme je l’ai dit en entrée, pendant ses quelques années de monopole, Express Union était assis comme le chef supérieur bandjoun dans son fauteuil, et avec des prix de monopoleur (évidemment).

EXPRESS UNION ZÉRO SUR VINGT EN PLANIFICATION STRATÉGIQUE
EXPRESS EXCHANGE

Tu sais comme moi que la concurrence a ses réalités que le monopole ignore c’est un fait. Alors en 2000, quand EXPRESS EXCHANGE est créée et propose des prix plus bas, le combat est lancé. On dit souvent « bagarrez sans déchirer les caleçons norr ? », les gars ont tout déchiré (les pantalons, les bermudas, les strings ficelles) tout y est passé. Express union y a perdu beaucoup de plumes et les clients ont été les seuls vrais bénéficiaires (si on veut). Toujours pour éteindre la concurrence dans l’œuf, elle (express union) est allée jusqu’à créer EMI MONEY. Et c’est pour cette raison qu’en 2013, la société à la couleur rouge (express exchange) a porté plainte devant le Conseil National de la Concurrence contre l’ex monopoleur pour « abus de position dominante et entente anti-concurrentiel ». On a assisté à un digne combat entre un gars en bleu et un gars en rouge et le perdant à ce niveau fut encore EXPRESS UNION qui a dû verser un peu plus de 500 millions à l’Etat du Cameroun et 25 millions à son concurrent. Express union utilisait une de ses mains pour mater son challengeur et l’autre main pour proposer son service épargne et investissement qu’elle était en train de forger. Alors que le vrai danger, le vrai challengeur était encore en route. La veille concurrentielle du gars en bleu, le leader était dans le ndem, dans le brouillard, dans l’obscurité, il avait les yeux dans le plastique noir ou peut-être il était trop concentré sur son adversaire de l’instant (le gars en rouge). Soit la veille concurrentielle s’est assoupie un instant, fatiguée par le petit combat qu’elle menait et n’a pas vu les services MTN et ORANGE Money venir soit elle l’a bien vu et n’a pas su réagir (ce qui serait plus grave). La stratégie de développement (business model) n’a pas été la bonne et EXPRESS UNION est passée d’entreprise novatrice à obsolète en deux temps trois mouvements.
La nouvelle concurrence (ORANGE et MTN) a sérieusement ébranlé les activités de l’ex-leader qui essaye aujourd’hui de suivre comme il peut. Au lieu de partenariat stratégique, EXPRESS UNION a voulu faire sa chose seule ; ce qui au final l’a rattrapée et c’est en train de cuire.

EXPRESS UNION ZÉRO SUR VINGT EN PLANIFICATION STRATÉGIQUE
LA CONCURRENCE RUDE

4 réflexions au sujet de « EXPRESS UNION ZÉRO SUR VINGT EN PLANIFICATION STRATEGIQUE !!! »

  1. Belle analyse.

    J’aurais néanmoins souhaité que vous abordiez l’aspect relation client qui a été l’un des plus gros points faibles du gars en bleu, ainsi que l’incidence que cela a eu sur le comportement de la clientèle à l’arrivée de la concurrence !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s