AU CAMEROUN LA FILIÈRE BOIS EST SOUS-EXPLOITÉE

Le bois permet de faire beaucoup de choses telles que fabriquer les meubles, faire la cuisson ; il permet aussi à la populace de « brûler » des présumés bandits qu’elle parvient à attraper !!!

La filière bois au Cameroun est inexploitée au Cameroun et ce depuis la nuit des temps. Pratiquement tous les arbres sciés au Cameroun sont exportés sous forme de grumes ou de lames, et là nous parlons d’environ 19 000 mètre cube de grumes chaque année. Le bois représente la deuxième source de recettes issues de l’exportation du pays (avec environ 14% de recette) derrière le pétrole qui est à un peu plus de 50 % et devant l’industrie sylvicole qui revendique 45 000 emplois mais concourt à moins de 10% à la formation du PIB Camerounais.

C’est donc fort de ce constat que le Gouvernement avait annoncé en fin 2014 qu’à compter de l’année devant suivre, c’est-à-dire 2015, qu’il devait s’équiper désormais avec le mobilier local à hauteur de 40 % de ses besoins. Et pour implémenter cet état de chose, il (le gouvernement) a initié le projet de construction de deux clusters (grappes industrielles) complètement dédiées au bois, l’une dans la banlieue de Yaoundé et l’autre à Bertoua dans l’Est-Cameroun. Mais seulement, rendu à plus de la moitié de l’an de grâce 2018, rien n’a été fait jusqu’ici et c’est pour modifier cette situation incongrue que les professionnels du métier ont décidé d’y apporter leur contribution en mutualisant leurs apports et de s’organiser à travers des rencontres et autres colloques tels le Salon international dédié aux métiers du bois.

Le Salon international dédié aux métiers du bois a pour but de promouvoir et de vulgariser la transformation première et secondaire du bois. Et pour sa deuxième édition qui se tiendra du 28 Juin au 14 Juillet 2019, la première ayant eu lieu du 17 au 26 novembre 2017, son promoteur Jean Claude DONGMO l’a baptisé « SABADE CAN DU BOIS 2019 ». ceci afin de profiter de la ferveur de la Can devant se tenir la même année sur la terre des Lions pour mener une réflexion vraiment introspective sur les métiers du bois, attirer les regards des pouvoirs publics et des jeunes sur l’exploitation du bois ; car selon lui, c’est la jeunesse qui peut vraiment donner une vraie vivacité à ce secteur.

D’après Sylvestre Lebell Nyeck Nyeck, le pays de Samuel Eto’o importe pour environ 20 milliards FCFA de meubles de l’Union européenne sur une importation globale de 30 milliards. Pourtant, si le tiers de ce montant était seulement alloué à la production nationale, cela pourra créer chaque année une quantité très considérable d’emplois (plus ou moins 500 000), booster l’économie et par la même occasion améliorer la balance commerciale.

Il est alors plus qu’impérieux pour l’Etat camerounais de se pencher résolument sur la gestion efficiente et efficace de ce pan de l’économie nationale qui, à voir de plus près, pourrait concurrencer au coude à coude le secteur pétrolier. Au vu de la forte couverture végétale dont bénéficie le pays, une véritable politique nationale d’attrait  aux métiers du bois pourrait permettre de valoriser au maximum les essences naturelles par et pour le savoir-faire national. Ceci étant, le renforcement des offres de formations en la matière et la vulgarisation massive des opportunités dont le secteur bois est porteur suivant un partenariat public-privé participeraient grandement à susciter l’intérêt de la jeunesse camerounaise aux métiers du bois et amener, dans une certaine mesure, les investisseurs étrangers à être contraints de transformer les grumes localement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s