LE BRAINSTORMING ET SES ATOUTS

Dans le monde des idées, tout est une question de culture générale, une idée est une suite de connexion logique entre tout ce que nous connaissons et on me peut pas tout connaitre, on ne peut pas avoir que des meilleures idées.

Aujourd’hui la survie d’une entreprise est liée à sa capacité d’innovation et d’adaptabilité face à un environnement en constante modification, et pour cela, pour réussir à être pérenne sur le long terme, elle (l’entreprise) a besoin des idées, du maximum d’idées possible les étudier et les expérimenter. Dans cette quête d’idée, il y a une méthode qui a déjà fait ses preuves…LE BRAINSTORMING.

Le brainstorming est une technique mis au point en 1940 par le vice-président d’une agence de publicité Américaine nommée BBDO. Son concepteur ALEX OSBORN était un publiciste et c’est parce qu’il manquait d’idée pour les campagnes publicitaire de certain de ses clients qu’il a organisé une réunion tout à fait formelle mais avec un déroulement informel.

Les sessions ‘’BRAINSTORMING » sont des réunions où on peut s’amuser tout en travaillant, puisque cette méthode permet à toutes les personnes présentes à donner son avis sur le sujet mis en débat. Bien que le débat se fasse au feeling, réussir une séance de brainstorming ne s’improvise pas, c’est une technique et de ce fait sa mise en place nécessite une certaine préparation. Deux principes de base définissent le brainstorming : LA SUSPENSION DE TOUT JUGEMENT et LE FAIT QUE LA RECHERCHE DOIT ÊTRE LE PLUS POUSSÉE POSSIBLE.

Ces deux principes de base se traduisent à travers quatre règles :

-NE PAS CRITIQUER ; dans un brainstorming chaque donne son avis à chaud et chacun doit écouter les autres sans vraiment essayé de comprendre le coté logique de sa pensée.

-SE LAISSER ALLER « FREEWHEELING » ; chaque participant à une séance de brainstorming doit vraiment intégrer le concept et se ‘’laisser aller’’, il doit intégrer le concept et s’impliquer sans complexe.

-REBONDIR « HITCHHIKE » ; dans un brainstorming, les idées sont comme des trampolines, tout le monde peut s’appuyer dessus pour émettre des idées plus aboutit ou des éléments complémentaire à l’idée de base.

-CHERCHER A OBTENIR LE PLUS GRAND NOMBRE D’IDEES POSSIBLE SANS IMPOSSER DES BORNES ; dans ce type de réunion, les idées doivent être émise débattues et enregistrée.

LE BRAINSTORMING ET SES ATOUTS

Ainsi, dans ce processus de création d’idée et en l’absence de toute critique, chacun peut s’exprimer sans retenu et de ce fait participé au maximum dans la résolution du problème en cours. Cette méthode ou technique est assez efficace, et doit être pratiqué dans toute entreprise quel qu’en soit son secteur d’activité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s