LE TRIANGLE COÛT-DELAI-QUALITE

Toute entreprise, tout projet qu’il soit entrepreneurial ou pas est une danse exotique entre trois éléments,  c’est un collé serré, un zouk love entre une trilogie : LE DELAI, LA QUALITE et LE COUT. Ce triangle est une notion théorique et de ce fait il est inutile d’aller chercher les compas et des traceuses, il faut plutôt le comprendre et l’implémenter peut-importe la façon, que ce soit sous une forme triangulaire ou pas. Nous allons ensemble parcourir les coins de ce triangle.

Les entreprises qui font le B to B (Business to Business) sont des entreprises donc les principaux clients sont d’autres entreprises, ce sont des entreprises qui produisent biens et services qui sont à leurs tours consommés par autres entreprises afin de produire de nouveau biens ou services. (Pour une fluidité du texte) prenons l’hypothèse où nous sommes à la tête de ce type d’entreprise et nous sommes contactés par un client (une autre entreprise) pour un produit ou un service ; d’entrer nous définirions avec notre client l’objet du contrat, SON COÛT, SA QUALITE et LE DELAI de livraison, le cahier de charge est validé et par nous et par notre client.

LE TRIANGLE COÛT-DELAI-QUALITE

Si après quelque temps, pour une raison ou une autre, notre maitre d’œuvre (client) vient à raccourcir par exemple LE DELAI de livraison, cela aura un impact direct sur les deux autres éléments, cela va soit augmenter LE COÛT soit réduire l’aspect QUALITATIF du bien et c’est cet impact-là que le triangle nous permet d’analyser et de mieux expliquer au client.

LE TRIANGLE COÛT-DELAI-QUALITE

Pour une entreprise B to C (Business to Consumer), la situation est pareil car si l’entreprise se donne pour mission de mettre sur le marché des biens avec certaines caractéristiques, et pour cela elle (l’entreprise) défini LE COÛT, LA QUALITE et LE DELAI de fabrication. Si au cours de son parcours, l’entreprise veut modifier ses coûts afin de gagner un peu plus, cette décision aura comme pour l’entreprise précédente un impact sur LA QUALITE des biens ou LEURS DELAIS de fabrication.

LE TRIANGLE COÛT-DELAI-QUALITE

Les trois angles de ce triangle sont interdépendants et doivent de ce fait être pris avec des soins particuliers ; il existe trois ‘’ bonnes’’ possibilités :

  • RAPIDE ET PAS CHER = MAUVAISE QUALITE

C’est le souhait de tous les clients, mais ils ne se rendent pas compte d’entrer ce que cela implique en terme de qualité.

-BONNE QUALITE ET PAS CHER= DELAI LONG

Un produit de très bonne qualité et à moindre coût est ce qu’on appelle un produit efficient, mais ce type de bien est le résultat d’un travail sur une longue durée.

-RAPIDE ET BONNE QUALITE = CHER

Dans le cas ou client veut avoir la qualité dans un bref délai, il va devoir payer le prix pour.

LE TRIANGLE COÛT-DELAI-QUALITE

Et nous en tant que producteur de bien ou prestataire de service, il ne faut que nous nous mettons dans une situation dans laquelle il serait difficile d’en sortir, c’est pour cette raison que le triangle a ses angles mort, des trios qu’il faut éviter de promettre aux clients comme des biens RAPIDE-DE QUALITE et PAS CHER.  Et dans la même logique il nous faut éviter d’avoir une chaine de production LENTE avec des biens de MAUVAISE QUALITE et CHER.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s