LES EGLISES DOIVENT PAYER LES IMPÔTS

L’augmentation acerbe du nombre d’églises dans les coins et recoins de nos quartiers me pousse à une réflexion que certains pourront qualifier de païenne. Cette réflexion est purement économique et surtout d’intérêt général. 

 Il y a plusieurs ou alors deux grandes catégories de croyance. Il s’agit du polythéisme (personnes qui croient en plusieurs dieux) et du monothéisme (personnes qui croient en un seul Dieu). Dans la croyance dite monothéiste, il y a trois grandes religions que sont : LE JUDAÏSME, LE CHRISTIANISME et L’ISLAM. Chacune de ces religions monothéistes a en son sein différents courants de pensée et c’est dans cette logique qu’on a par exemple pour le JUDAISME le Judaïsme reformé et le Judaïsme orthodoxe…, pour L’ISLAM, on a les Chiites, les  Sunnites, les Alaouites, le Zaydisme Et pour LE CHRISTIANISME on a le Catholicisme, le Protestantisme, le Pentecôtisme… 

La loi camerounaise autorise la liberté de réunion et la liberté de croyance. C’est la raison pour laquelle aucune croyance n’est interdite et c’est selon moi à cause de cette même loi que les temples religieux éclosent de plus en plus dans notre entourage ; tu cognes ton pied et tu baisses la tête pour masser, dès que tu relèves la tête trois maisons ont déjà été transformées en VRAIE EGLISE DE DIEU SUR TERRE ou encore EGLISE LA PLUS PURE DU MONDE MONDIALE. Un regard attentif porté sur la plaque de présentation d’une de ces églises et tu verras un programme détaillé de toutes les prestations de cette entreprise : DÉLIVRANCE, BÉNÉDICTION, ONCTION, RENCONTRE AVEC LE CRÉATEUR, VISITE DU PARADIS, TÊTE À TÊTE AVEC JESUS, etc. Dans certaines de ces églises, en plus de ces services, il y a aussi la vente de certaines huiles ‘’purifiantes’’.

Les activités HOSPITALIERES, SCOLAIRES, RELIGIEUSES et la PROSTITUTION sont au Cameroun exonérées de tout impôt bien que génératrice d’énorme richesse. Prenons maintenant le cas qui nous concerne LA RELIGION.

Depuis un certain nombre d’années, il y a une pensée purement économique derrière la création d’une église. C’est pour cette raison que vous voyez souvent des églises faire des campagnes publicitaires plus coûteuses et plus conçues que celles de certaines grandes entreprises ; des panneaux publicitaires dans toutes les villes à l’effigie du(des) pasteur(s), des véhicules, et même des hôtesses. Elles boostent leurs événements et leurs églises (entreprises) afin d’avoir le maximum de clients (fidèles ou croyants), elles se battent pour être le plus visible tout comme les entreprises. 

Quand un entrepreneur (pasteur) te dit qu’il ne va pas mettre son église dans le quartier A parce qu’il y a trop d’églises là-bas, mais qu’il va plutôt s’installer dans le quartier B, cela s’appelle LA CONCURRENCE OU POSITIONNEMENT GÉOGRAPHIQUE Quand un prêtre de l’Église catholique dit qu’il ne veut plus les pièces dans le panier, qu’il veut les billets, avant il prenait les pièces, mais maintenant, il veut les billets, cela s’appelle UN RECADRAGE DE LA CLIENTES (CROYANT) CIBLE. Il veut des fidèles capable de payer gros. À l’église, ils disent : « Tu es capable de boire un casier de bières, mais quand tu viens à l’église, tu lances 150 Frs ????  Yaaaahhhh !!! Faut avoir honte, Dieu te voit » ; cela s’appelle LA DISSUASION SUBSTITUTIVE, ils veulent que tu n’achètes plus la bière pour mieux contribuer à l’église, mais si jamais tu contribue tout ton argent à l’église, personne ne se plaindra, au contraire ils diront que tu es capable d’abandonner tes richesses pour suivre Dieu. Dans toutes les églises, les grands donateurs sont aussi voire même plus chouchoutés que les grands clients d’entreprises ; ils ont une place près du pupitre, des têtes à têtes assez longs avec les pasteurs (prêtres), leurs demandes sont toujours prises en considération, il y a même des réunion spécial grand donateur auquel ils donnent un nom un peu moins financier genre RÉUNION DES SAGES.

Les églises ont des modèles économiques viables. Il y a même des pasteurs qui lancent la construction de leurs cathédrales grâce à des emprunts bancaires et, vous êtes sans ignorer comment il est dur d’avoir un emprunt de ce type dans ce pays. La raison principale de la prolifération des églises est selon moi la même que celle de la prolifération des entreprises dans un secteur ; C’EST PARCE QUE LE SECTEUR GÉNÈRE BEAUCOUP DE BÉNÉFICE et c’est cela qu’on appelle L’ATTRACTIVITÉ D’UN SECTEUR D’ACTIVITEEt en plus dans le secteur des églises, il n’y a aucune barrière ni à l’entrée ni à la sortie (tu peux faire et défaire ton église comme tu veux). Il y a des entreprises religieuses qui ont un chiffre d’affaires de 2 500 000 FCFA par semaine et le Cameroun est, ou s’avère être au vu de ce qui a été développé, un PARADIS FISCAL pour les promoteurs de ce type d’entreprise.

LIRE AUSSI : LA PORNOGRAPHIE PAYE BIEN.

Donc, forcé par ce constat, je propose un allègement fiscal pour les entreprises classiques à hauteur de 2 % et une imposition pour les entreprises religieuses à hauteur de 5 % afin d’élargir l’assiette fiscale. Une partie de cet impôt ira dans les caisses de l’Etat et l’autre financera des recherches sur POURQUOI LES CAMEROUNAIS SONT DE PLUS EN PLUS POSSÈDÉS PAR LES DÉMONS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s