ILS ONT FAIT ECROULER LA PYRAMIDE DE MASLOW

La pyramide de MASLOW est une pyramide hiérarchisant les différents besoins des Hommes, il s’agit d’une théorie de motivation qui a été élaboré par le psychologue ABRAHAM MASLOW. Mais certains jeunes Africains et Camerounais en particulier ont réussi à renverser cette belle pyramide. 

 

ABRAHAM HAROLD MASLOW est l’un des précurseurs de la considération de l’HOMME ‘’en tant que personne’’ dans  la gestion d’entreprise et d’organisation. Et d’après lui, pour gérer les Hommes et les rendre plus productifs, il faut comprendre leurs aspirations (besoins). Il découpe les besoins de l’Homme en cinq catégories, les hiérarchise, les emboîte les uns sur les autres et le baptise le résultat ainsi obtenu : LA PYRAMIDE DE MASLOW ou PYRAMIDE DES BESOINS. 

Cette pyramide a à sa base les BESOINS PHYSIOLOGIQUES, c’est-à-dire boire, manger, se vêtir… En deuxième position LES BESOINS DE SÉCURITÉ, c’est-à-dire la sécurité financière, avoir un travail sûr, un environnement stable… En troisième position LES BESOINS D’APPARTENANCE ET D’AMOUR, ici, on parle l’affection des autres, avoir une famille, satisfaire ses désirs sexuels… Le quatrième pallié échelon est réservé aux BESOINS D’ESTIME, ce sont les besoins tels que la confiance en soi, le respect de soi et des autres, la reconnaissance et l’appréciation des autres personnes… Et enfin LES BESOINS D’ACCOMPLISSEMENT DE SOI, c’est-à-dire être créatif, pouvoir résoudre ses problèmes, faire des exploits
La réalité est que tous ces besoins sont difficilement satisfaits durant une vie, et la hiérarchie dans laquelle ils sont classés n’est pas toujours respectée, mais cela reste néanmoins intéressant de l’étudier et de l’utiliser comme base de renseignement sur l’évolution d’une personne. 

L’utilisation de la pyramide des besoins sur certain jeune africain/camerounais donne des résultats à la fois drôles, pathétiques et déprimants. Il n’y a plus de respect, en regardant ces jeunes, ABARAHAM MASLOW se retournerait dans sa tombe. Ils (ces jeunes) ont redéfini la pyramide….buuuff…. Ils n’ont même pas de pyramide, ils ont juste deux besoins sur lesquels ils font un va-et-vient constant au cours d’une même journée ; il s’agit du BESOIN D’APPARTENANCE ET D’AMOUR ET le du BESOIN D’ESTIME. Ils sont du matin au soir dans un coin du quartier qu’ils ont baptisé  »LE PARLEMENT » et leurs dossiers oscillent entre COMMENT LES FILLES DU QUARTIER GÉMISSENT AU LIT et LE COÛT DE LA DERNIÈRE CHAUSSURE EN DAIM DE SAMUEL ETO’O. Ils sont toujours les plus fauchés, mais en même temps te feront comprendre que le prix de leurs vêtements ce chiffre en centaine  d’euros. Dans la majorité des cas, ceux-ci ont des connaissances dans la diaspora et ce sont ces connaissances qui financeraient leurs trains de vie. Ils ne sont pas chômeurs, c’est juste que du travail, ils n’en veulent pas, ou peut-être que, leurs travails, c’est de prouver qu’ABRAHAM MASLOW a eu tort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s