POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE SUR LE MARCHÉ CAMEROUNAIS

Toute entreprise qui se lance dans un secteur veut y durer et surtout souhaite être le plus rentable possible, pour cela, il faut dès sa création qu’elle maîtrise les leviers sur  lesquelles elle devra se positionner afin d’avoir un fort impact sur sa clientèle cible. 

 

Pour être mieux perçu par les clients, elle devra faire un positionnement stratégique clair et précis. Pour se faire, elle doit respecter un certain nombre d’artéfact dont nous allons ici énumérer. Quel que soit le marché cible (camerounais, sous régional, africain, mondial), le type d’entreprise (production, commercialisation, service), ou sa taille (artisanale, TPI, TPE, PME, PMI, GE) l’entreprise doit :

-ÊTRE UNIQUE ET DIFFÉRENT

Pour être différent, il faut d’abord connaître la concurrence, connaître leur produit/service leur part de marché, leur force et leur faiblesse. Et ensuite faire la différence. Cette différence peut être faite sur différents créneaux comme par exemple le circuit de distribution, il peut porter sur la qualité du produit/service, la quantité des produits, le prix ou alors un tandem qualité-prix. Au Cameroun par, la FIRST AFRICAN COMPANY SA productrice et distributeur des jus TAMPICO s’est positionnée par rapport aux autres par la qualité (les boissons TAMPICO sont non GAZEUX.) et par le conditionnement (il y a un format de 20 centilitre vendu à 100 FCFA ce que les autres n’ont pas).   

UTILISER SES FORCES

Une force est une particularité propre à l’entreprise, elle peut être liée à sa structure, à une d’innovation, à une connaissance ou à tout autre élément dont la pertinence est établie. Une élément stratégique détenu par nous et par la concurrence ne peut être considéré comme force, car il (cet élément), si nous l’actionons et que la concurrence l’actionne aussi, il y aura comme une sorte d’annulation mutuelle de son effet. Parlant du secteur brassicole camerounais, l’une des forces de l’UNION DES BRASSERIES DU CAMEROUN (qui produit et commercialise les bières KADKJI BEER, KING et K44) c’est son CAMEROUN-ISTE, c’est le fait qu’elle soit une entreprise crée est détenue majoritairement par un Camerounais. Et c’est donc pour cette raison qu’il est courant que les consommateurs disent : « Moi je bois que les produits KADJI parce que c’est pour un Camerounais ».

BIEN OBSERVER SON ENVIRONNEMENT 

L’environnement de l’entreprise n’est pas seulement les fournisseurs, les concurrents et les clients. L’environnement, ce sont toutes les entités visibles ou invisibles qui régissent la zone géographique dans laquelle l’entreprise compte définir son activité. L’environnement, c’est l’Etat (avec ses lois et règlements), l’environnement, ce sont les us et coutumes, l’environnement, c’est l’ensemble de règles sociales qu’elles soient formelles ou non. Et ce grand environnement peut dans certaines circonstances donner à l’entrepreneur son levier de positionnement, il peut lui permettre de trouver sa niche ou d’améliorer son offre afin de la rendre plus attrayante. Un propriétaire de shopping à BONABERI qui à la base vendait des vêtements moyen de gamme et haut de gamme a fini par se spécialisé dans le haut de gamme parce que la vitesse de rotation était plus rapide et donc il a modifié son offre par rapport à la demande de sa clientèle.

LIRE AUSSI : L’APPLICATION DIKALO MESSENGER VA T-IL FINIR DANS L’OUBLI ?

Une réflexion au sujet de « POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE SUR LE MARCHÉ CAMEROUNAIS »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s