VOILÀ COMMENT L’ENTREPRISE ‘’SOURCE DU PAYS’’ TORPILLE LA CONCURRENCE !!!

C’est un véritable carnage, ce combat lointain risque finir en main courante, le marché du jus camerounais vit une révolution, stratégie contre stratégie, les entreprises se livrent une guerre sans merci afin d’être en pôle position par rapport aux autres.

 

Du jus au Cameroun, il y en a, bien que certains disent que ce n’est pas du jus, mais plutôt du sirop, mais bon. Du jus au Cameroun, il y en a, bien que certains disent que ce n’est pas du jus, mais plutôt du sirop, mais bon. Du positionnement par le prix, par la qualité ou par l’innovation, les entreprises de ce secteur ne se posent aucune question sur les moyens à mettre en jeu, ils agissent ; et de toutes ces entreprises, celle qui fait le mieux dans l’innovation ‘’agressive ’, c’est SOURCE DU PAYS SA. 

SOURCE DU PAYS SA avec son produit SUPERMONT à réussir en moins de 10 ans à mettre le produit concurrent TANGUI dans un coin très reculé du marché, elle (l’entreprise) est désormais leader incontesté dans la distribution des eaux minérales au Cameroun grâce à une formule qu’elle seule à le secret. Et cette formule, elle essaie de l’appliquer à ses autres produits (jus de fruit). Déjà, l’entré des jus floqués SOURCE DU PAYS sur le marché s’est faite de façon à faire paniquer les concurrents, il y a eu un avant et un après, l’entreprise a réussi à casser les reins de la concurrence dans le sens ou, sur le marché camerounais, il n’existait pas de conditionnement d’un litre, il y avait un format familial d’un litre et demi, vendu à 1000 FCFA, l’entreprise a mis sur le marché des conditionnements d’un litre vendu à 500 FCFA (positionnement par le prix et par la quantité) ; ce qui veut dire qu’avec 1000 FCFA, le consommateur a deux litres au lieu d’un et demi. Quelques mois plus tard, la concurrence a été obligée de s’aligner. Le souci est que les jus SOURCE DU PAYS sont perçus par la majorité des clients comme étant moins qualitatif que pour les autres, et cet état de fait oblige l’entreprise à se positionner par un nivellement des prix par le bat, et c’est en application de cela que l’entreprise à capitaux LIBANAIS a récemment sortie un nouveau format, celui de 1,25 litre au prix de 500 FCFA (encore), il y a de quoi faire paniquer la concurrence, vont-ils suivre ? Comment vont-ils réagir ? Just wait and see. Mais on comprend mieux qui porte la culotte dans ce secteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s