POUR ÉCLAIRER SON INCOMPÉTENCE, ENEO NOUS SORT UNE HISTOIRE OBSCURE

ENEO, la société de distribution d’énergie électrique au Cameroun n’a plus froid aux yeux, au lieu de trouver des voies et moyens pour performer dans le service qu’elle offre aux millions de Camerounais, elle s’est spécialisé dans la DEMANDE DES EXCUSES et même ça, elle (l’entreprise) ne sait pas le faire. Le mensonge est l’un des plats les plus consommé au Cameroun, mais, ENEO toujours dans l’obscurité n’a pas pu se délecter de ce mets de choix et c’est la raison pour laquelle l’entreprise est incapable de bien mentir et je me dis qu’il faudrait qu’elle prenne des cours sur COMMENT MENTIR ET NE PAS SE FAIRE PRENDRE. L’entreprise qui est sensée, nous donner la lumière est toujours là, en train de vouloir nous plonger dans la nuit noire, en train de mal nous mentir, en train de sortir des histoires pompeuses pour justifier ses manquements. Et pour preuve, prenons la dernière bavure en date ; il s’agit d’un peu plus de 16 quartiers de la ville de Douala qui sont retournés dans la caverne de Platon (dans l’obscurité) et pour se justifier, ENEO nous parle d’un match de football qui s’est mal engagé.

HISTOIRE

Dimanche 23 décembre 2018, des Camerounais certainement très frustrés par le retrait récent de la CAN (coupe d’Afrique des nations) au Cameroun ont voulu évacuer leurs nerfs en tapant dans un ballon de foot, ils ont voulu jouer le deux zéro (petit goal) dans leurs coins au lieu-dit KILOMÈTRE 5. Et en guise de goal, ces derniers ont opté de faire planté des petits bâtons dans le sol. En plantant le bâton dans le sol, il y eu un premier bruit, et ensuite un second et l’électricité a rendue l’âme à AKWA, BONANJO, BONAPRISO, KOUMASSI, BALI, BOIS DES SINGES, NEW BELL, NKOLOLOUN, YOUPWE, etc.

Du vrai foutage de gueule.

Tous les amoureux du football (petit goal) vous diront que pour faire des petits goals, les bâtons doivent être plantés dans la terre à 20 centimètre en moyenne. ENEO essai-t-il par-là de nous dire subtilement que ses câbles en sous-terrain sont à moins de 20 centimètres de la surface ? Le plus marrant et déconcertant est que cette histoire n’est pas un montage, elle n’est pas du foutage de gueule, c’est une histoire vrai… bah oui l’entreprise ENEO nous dit que ces lignes de haute tension sous terre sont à moins de 20 centimètres du sol… oui. Oui et oui les hautes tensions d’ENEO sont à moins de 20 centimètres de la surface ; cela s’appelle du professionnalisme à la Camerounaise (amalgame). Sur une vidéo publier par ENEO afin de nous montrer les câbles endommagés, on constate en fait que les câbles sont à moins de 20 centimètres de la surface (pourtant, un enfouissement normal est de 2 mètres de profondeur), qu’en-dehors du gainage des câbles, aucune protection supplémentaire n’est au rendez-vous et surtout il n’y a aucune signalisation de la présence des câbles souterrains

Mais bon, l’entreprise a promis de régler le problème au plus tard le 27 décembre (4 jours après). Cette affaire a causé beaucoup de manque à gagner aux commerçants (es) des différentes zones atteintes.

NB : vous êtes tous prévenus, si vous arrêtez de jouer au foot ça ferai du bien à tout le monde, mais comme il faut que couler la sueur, vous avez dorénavant trois solutions : jouer au football sans goal ; jouer en mettant des goal caillou (ne surtout pas mettre les cailloux sur l’ombre d’un poteau ou d’un fil électrique) ou alors écrire une lettre à ENEO à chaque fois que vous voulez jouer afin de vous assurer que l’odeur de la sueur ne va pas en créer un court circuit.    

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s