MTN ET ORANGE NE SONT PAS VOS HERITIERS

MTN ET ORANGE NE SONT PAS VOS HERITIERS

Le taux de bancarisation a toujours été très bas au Cameroun et la principale cause de cela, selon certains Camerounais, est véritablement portée sur la constitution du dossier qu’il faut présenter et la procédure à suivre afin d’ouvrir un compte bancaire. Bref, tout un périple périlleux qui finit par lasser les usagers et les amènent à le considérer simplement comme une perte de temps. Une autre raison, les processus de dépôt de fonds en banque sont faciles ; celles de retrait par contre sont complexes. Ainsi, à cause de ces motifs, les Camerounais pour la grande majorité préfèrent la TONTINE à la banque ordinaire.

Alors l’arrivée du mécanisme de Mobile Banking a corrigé toutes les insuffisances des banques. Avec le service de porte-monnaie téléphonique, il n’y a plus de montants minimums à avoir dans un compte ; il n’y a pas de frais d’ouverture de compte et tous les autres tralalas qui vont avec. L’ouverture d’un compte Mobile Banking se fait en quelques clics sur un téléphone ou en quelques minutes dans les services des opérateurs mobiles proposant ce type de service.

LE MARABOUT MAGAZINE

À titre de rappel, le système Mobile Money sous sa forme actuelle a été lancé pour la première fois en 2007 au KENYA sous l’appellation M-PESA. Et depuis lors, le concept a fait le tour du monde. L’idée même du M-PESA vient d’un constat effectué en 2002 en Ouganda, au Ghana et au Botswana qui faisait état de ce que les gens utilisaient le crédit téléphonique pour payer leurs dettes et faire des transferts d’argent. C’est-à-dire qu’au GHANA par exemple, un débiteur pouvait régler son créancier avec un envoi de crédit téléphonique, et le créancier (bénéficiaire) pouvait alors vendre ce crédit dans un call-boxeur en payant à ce dernier quelques Cédi.

LE MARABOUT MAGAZINE

C’est en 2011 que l’entreprise à capitaux Français ORANGE CAMEROUN lance pour la toute première fois le service de Mobile Banking au Cameroun sous l’appellation OM (Orange Money). Une année plus tard (en 2012) son meilleur concurrent MTN CAMEROON fait de même et baptise son service MoMo (Mobile Money) suivi de NEXTELL qui lance POSSA en 2018 et il faut ajouter dans cette liste NKAP by DIKALO à venir. Depuis son lancement officiel au Cameroun, la popularité de ce service est sans cesse grandissante de par sa rapidité et sa facilité d’usage. Depuis lors, le mouvement financier effectué par ce moyen est juste incroyable puisque, et ce, à titre illustratif, de 300 milliards de FCFA de transaction en 2016, nous sommes à 3 500 milliards de FCFA en 2017 indique la BEAC.



Trêve d’histoire et revenons sur le sujet principal qui nous concerne, à savoir que deviennent les comptes Mobile Banking des personnes décédées ? À cette question, les opérateurs d’Orange Cameroun nous répondent que si la famille ou les héritiers ont le mot de passe du compte de leurs proches décédés, ils peuvent faire des retraits normalement sans toutes autres formes de procès. Mais s’ils n’ont pas le mot de passe de ce dernier, ils (Les membres de la famille ; au moins deux membres) doivent se rendre dans les locaux du service client d’Orange Cameroun munis d’un acte de décès ou de tout autre document administratif confirmant le décès de ladite personne et surtout un certificat d’ayant d’héritage. 

En ce qui concerne MTN Cameroon, c’est le même principe, exactement le même. Les ayants droit doivent se rendre dans les locaux de MTN Cameroon muni des documents sus-cités.

COMMUNIQUE DE PRESSE SABC
>>>>> LIRE AUSSI : COMMUNIQUE DE PRESSE SABC

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s